Antoine De MARGERIE 21.03.2020 — 29.05.2020

✕ FERMER

BIOGRAPHIE

Voici sans doute un des peintres les plus discrets de sa génération! Antoine de Margerie (1941-2005)
Une découverte ou des retrouvailles avec des œuvre aussi fortement imprégnée de sensibilité est rare aujourd’hui. L’auteur de ce grand œuvre peint et gravé était aussi un homme cultivé et parfaitement exquis. Antoine de Margerie devient très tôt peintre. Il aime à créer de nouvelles formes, en à plats, à partir du récit figuratif qu’il a tenu. Tout au long de son œuvre, plans, masses, rythmes et couleurs s’ordonnent avec une rigueur lumineuse, inondée de soleil. Puis, plus tard, il radicalise, poussé par la nécessité profonde d’autres recherches. Il prend alors la décision de se tourner vers un style plus formel, plus synthétique. Ainsi naissent des toiles structurées, géométrisées, sensibles à l’extrême. Les tons se resserrent, deviennent plus délicats encore. La construction stricte, l’ossature du tableau crée des espaces géométriques. La poésie totale de cette peinture, ses assonances feutrées contraste avec la rigueur d’une volonté parfaite. Les rythmes et les vibrations troublent le spectateur toujours sous le charme. Cet abstraction repose sur de prenantes études aux allures dont les nuances sont longuement réfléchies. la courbe, la verticalité, tour à tour s’y affrontent. Margerie entend ainsi « remarier rigueur et sensibilité ». Ces œuvre ont une grande importance.
Patrick-Gilles Persin Univers des Arts n° 157 décembre 2010