JÉROME BOUTTERIN 10.03.2012 — 22.04.2012

✕ FERMER

BIOGRAPHIE

Pour son exposition personnelle à la galerie Eric Linard, Jérôme Boutterin a choisi de déployer la série des monochromes dans l’ensemble de l’espace. Par l’humour du titre qui fait explicitement référence à une nouvelle saison, l’artiste a choisi de rassembler certaines pièces du début de cette série avec les plus récentes. Martin Engler, directeur des collections contemporaines au musée de Frankfort écrit à propos de ces peintures : « Si les monochromes se servent exclusivement d’une seule couleur sans mélange, ce qu’ils représentent, toutefois, est tout sauf une surface uniforme monochrome. La composition apparemment intacte se révèle être un lacis de plusieurs couches d’abréviations fragmentaires, un horror vacui de la peinture, une réserve inépuisable de possibles, dans lequel le geste se perd dans l’all-over. Dans un processus calculé, qui s’enivre en même temps de lui-même, les gestes sont placés l’un après l’autre. »